Compagnie "ECHELLE et TARTINE"

Théâtre de l'Étincelle - Licence 2 n°10-29265 3 n° 10-29266



PHOTOS RHINOCEROS : ROSELYNE CATTELOIN

VIDÉO :

La pièce :

Elles sont sœurs, et âgées. Un peu tassées peut-être. 

Arrondies par le temps. A la mort de leur mère 

(quatre-vingt dix sept ans), Annette et Bernadette réalisent 

qu’elles n’ont jamais revu la tombe de leur père, enterré vingt-cinq 

ans plus tôt du côté du Nord. Elles décident alors de partir comme 

à l’aventure, embrasser papa et lui dire que maman est morte.

Ce que dit Philippe Minyana (février 2006)

« Les petites dames vont et viennent, du crématorium au cimetière. 

Les petites dames qui sont en deuil, qui trimballent les cendres 

de leur mère, tout en chantant, en se souvenant, en se querellant, 

accomplissent leur périple.

Pierre Notte après nous avoir livré en pâture les mères les fils et 

les filles, nous présente ces sœurs, gouailleuses, rigolotes,

 reconnaissables et leur offre une partition nickel, assortie 

comme à son habitude, de ritournelles douces-amères.

 Les répliques qui sont « en bouche », en rythme, en assonance, 

bref musicales, qui sont écrites pour les actrices, sont « vraies », 

font mouche, font rire.

Pierre Notte connaît sur le bout des doigts les règles de la comédie:

on s’y retrouve, on s’y reconnaît. On pouffe, on ouvre la bouche, 

on cligne des yeux. On est ému. On est « touché ». On rit tout bas, 

ou tout haut. On a hâte de voir, sur la scène ces « dames-là ».


L’auteur :


Pierre NOTTE est né à Amiens en 1969. Auteur, compositeur, 

comédien et metteur en scène ;

Il écrit « Et l’enfant sur le loup se précipite », « Bidules trucs », 

« J’existe (foutez-moi la paix) »,« Moi aussi je suis Catherine 

Deneuve » 2005 (Molière 2006 du Théâtre Privé), « L’ennui 

(d’Alice) devant les arbres », « La maman de Victor », 

« Le doigt d’Helmut », « Clémence, à mon bras »…

Ses pièces sont jouées en Europe, au Japon, au moyen orient .

Il compose et interprète au cabaret « J’existe, foutez-moi la paix »

Journaliste, il intervient sur France Culture ou au Nouvel Obs…

Il est aussi Poète et photographe.

En 2006, il reçoit le prix SACD du Nouveau Talent

Secrétaire général de la Comédie Française de 2006 à 2009 ; 

depuis 2009, il est auteur associé et conseiller au Théâtre du Rond 

Point à Paris.


Distribution :


Nathalie Cuisset

Marie-Agnès Tevelle


La mise en scène est de Michel Lecler

Le Prétexte :


Le mythe de l’éternelle jeunesse.

Pigeons et charlatans.


La pièce :


Ces personnages existent. Je les ai rencontrés. (Anca Visdei)Une « 

clinique de jeunesse ».

Un ghetto pour riches qui refusent le passage du temps et s’en 

donnent les moyens.

Une femme médecin leur promet la jeunesse éternelle et la leur 

distribue à coups de bistouri, d’hormones, de cellules fraîches et 

de pollen aphrodisiaque.

Il y a aussi des milliardaires, des veuves de présidents assassinés 

et une nuée de profiteurs : journalistes profiteurs, ambitieux aux 

dents longues, loufiats, gigolos.

Chaque personnage est à la fois risible et tragique. Car la beauté, 

la jeunesse et même l’amour peuvent s’y acheter. Ou s’y louer. 

Mais la mort rôde.


L’Auteur :


Elle est née en 1954 à Bucarest (Roumanie).

La Roumanie de Ceaucescu.

Sa première œuvre, elle l’écrit à 14 ans et elle est publiée pour la 

première fois (en Roumanie) à 19 ans.

Elle est réfugiée politique en Suisse et étudie à Berne le droit de la 

criminologie.

Aujourd’hui, et depuis plusieurs années, elle vit à Paris.

Elle a écrit une trentaine de pièces pour le théâtre, éditées dans 

plusieurs maisons d’édition (Les Quatre vents - L’Avant Scène, 

Art & Comédie…), jouées en France et à l’étranger et récompensées

 par de nombreux prix.

Elle est journaliste, metteur en scène et professeur d’art 

dramatique.


Distribution :


Nathalie Cuisset

Marielle Delobelle

Brigitte Grimiaux-Isola

Christelle Robin

Azzedine Zatar

Michel Lecler


Mise en scène
de Michel Lecler

Durée : 1 heure 35

BIG BLUE EYES

PARIS

du 29 décembre 2010

au 16 janvier 2011

LES CRITIQUES

LYSIE STRADA

de Bernard Damien

Feignies le 27 mars

(FLAC)


Bondues le 30 octobre 2010

(Ville de Bondues)


Aulnoye-Aymeries

le 6 novembre 2010

(Ville d'Aulnoye)

Une comédie virevoltante, entre vaudeville et parodie, 

une fresque burlesque, loufoque... déjantée.

Le Pretexte


La Grève du Sexe ! En 411 avant Jésus-Christ, en pleine guerre
du Péloponnèse, à un moment où la démocratie athénienne
découvre la tyrannie, où la société phare de l'occident est secouée
de convulsions, Aristophane a imaginé un mot d'ordre simple:
"pour obliger nos hommes à arrêter de faire la guerre,
refusons-nous à nos maris !"

Et ce mot d'ordre est clamé et l'action mise en oeuvre par Lysistrata, L'Athénienne qui devient l'instigatrice.


Très librement adaptée de la pièce d'Aristophane, Lysie Strada
rencontre les préoccupations du monde actuel : la guerre,
le pouvoir, la citoyenneté, l'amour... le sexe.

Une histoire actuelle, universelle, intemporelle, éternelle !

Une histoire méchante, vivante, cynique mais poétique.

Une pièce IMPERTINENTE.

Un vocabulaire parfois outrancier... La grossièreté au service de la
poésie.

Une réflexion sur la guerre certes, sur le pouvoir bien sûr,
mais aussi sur notre société d'aujourd'hui, avec ses fautes,
ses lâchetés et ses turpitudes.

Les Personnages  

Mrs Peachum/Lysie Strada L'Athénienne

Nathalie CUISSET

SALTIMBANQUE

de Jo CASSEN  

LES CERCLES PARALLELES

de Georges Bernay

Maubeuge le 23 mai 2009

LE MANEGE

(Ville de Maubeuge)

Louvroil le 19 juin 2009

(Ville de Louvroil)

Hellemmes le 16 septembre 2009 (Festival Pays du Nord)

Avesnes le 26 septembre 2009 (Ladies Circle)

Jeumont le 16 octobre 2009

(Association Mieux Vivre)

Marly le 29 novembre 2009


(Ville de Marly)

Une comédie étrange et forte.

Des rencontres de hasard...

Mais le hasard existe-t-il ?

Une confrontation de solitudes. Une alternance
de comique voire burlesque avec des instants
de pure sensibilité.


Le Pretexte

Un hall de gare quelque part en France.

Il est 23 heures.

Des personnages que rien ne prédisposait à se rencontrer vont
se croiser et s'affronter jusqu'à l'aube...

Le huis clos durera jusqu'à 5h du matin.


Les Personnages

Une femme-flic venue lire au calme pour
tuer le temps

(Christelle ROBIN)

Un homme désemparé, ours mal léché, 

agressif à souhait qui vient de se faire larguer 

par sa compagne

(Michel LECLER)

Une clocharde, on dit SDF,
clown de rue à ses moments

(Nathalie CUISSET)

Une femme de ménage un tantinet
excentrique

(Marielle DELOBELLE)

Une jeune fille exubérante

(Marie-Agnès DUVIVIER)

Et le témoin, peut-être le maître de
cérémonie, un chef de gare théâtral à souhait

(Bernard DAVAIN)

CREATION 2008

ESPRIT D'AMOUR

de Dominique Eulalie

Maubeuge les 18, 19 et 20 avril 2008

(Ville de Maubeuge)


Maubeuge le 4 mai 2008

(Luna -Festival Théâtre)


Rousies le 10 mai 2008

(Ville de Rousies)


Maubeuge le 4 octobre 2008

(Luna - Mois Bleu)


Jeumont le 10 octobre 2008

(Association Mieux Vivre)

Deux cousines héritent d'une étrange maison dans laquelle 
vivent aussi des fantômes...Mais que viennent faire Lara Croft, 

Mary Poppins et Le Petit Chaperon rouge dans cette galère ?

Le Pretexte

L’oncle Alphonse était propriétaire de cette maisonnette du midi
de la France.

Exilé en Amérique, il vient de mourir au Canada.

Deux jeunes cousines, Nina la romanesque et Cécile la pragmatique,
en héritent.

Chacune découvre cette maison qu’elle pense abandonnée…

Nina est séduite, Cécile un tantinet agacée…

Mais… des manifestations bizarres vont se produire : la maison
est peuplée d’étranges personnages lancés dans une quête
mystérieuse…

Des destins s’entrecroisent, des rencontres vont naître,
des sentiments s’éveiller…

Les Personnages

Nina

(Marielle DELOBELLE)

Cécile

(Nathalie CUISSET)

Tancrède

(Michel LECLER)

L’Ange gardien

(Bernard DAVAIN)

Ginette

(Marie-Agnès DUVIVIER)

CREATION 2007

RENCONTRES PEU ORDINAIRES

de Philippe Caure

Maubeuge les 8, 9 et 10 juin 2007

(Ville de Maubeuge)


Jeumont le 19 octobre 2007

(Association Mieux Vivre)


Cousolre le 19 avril 2009

(Ecole Sainte Aldegonde)